UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 janvier 2013

Rénovation de la rue du Pont et de l'eau, les riverains s'impatientent...

Entre promesses et reports, les riverains de la rue de l'eau s'impatientent face au mauvais état de la voirie qui amplifie des vibrations importantes dans les habitations.

Ils espèrent que la voirie sera rénovée en profondeur dans ses sous couches de fondation afin de supporter le trafic croissant de cette rue.

Une concertation leur permettrait de débattre avec les maitres d'ouvrage des aménagements attendus.

Consultez le reportage : La rénovation de la rue du Pont et de l'eau, les riverains sont présents. 22 01 2013.doc

20:37 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour

Je souhaite apporter ma réflexion sur le sujet de la rénovation de la rue du Pont et de l'Eau

Il serait incompréhensible d'effectuer une rénovation partielle des rues de l'Eau et du Pont

Pour commencer la chaussée, les trottoirs, le tout à l'égout de la rue du Pont ont été réalisés en 1981 par la SCREG EST société qui venait nouvellement de s'installer en Picardie et dont c'était le premier chantier pour certains des ouvriers (d'où les multiples malfaçons et mauvaises qualités de certains aménagements)

La technique retenue de réalisation de la chaussée en forme de voute épaisse est dû au très mauvais sol

Les différentes interventions sur la chaussée depuis 1981 tranchées, raccordements divers ont fortement fragilisés cette chaussée, le passage de véhicules lourds, l'accroissement considérable du trafic engendrent des vibrations et des désordres divers (fissures, bruits,...)

La réfection du revêtement cette solution primaire a les faveurs du Maire puis qu’avec cette solution il n'a pas à financer l'enfouissement des réseaux et donc la Commune ne fait rien

Tout çà pour dire dire qu'une "emplâtre sur une jambe
bois" nous n'en voulons pas

Nous voulons une étude technique sérieuse (cette chaussée est très technique à réaliser) avant l'établissement des cahiers des charges de consultations des entreprises

Des aménagements digne du 3ème millénaire c'est à cela que nous aspirons :

- l'enfouissement de la totalité des réseaux
- une zone 30 permettant de sécuriser l'arrêt de bus et les S entre l'ancienne École et l'ancien café de la Poste (pour info un enfant a été renversé par une voiture au niveau du 30)
- des places de stationnement supplémentaires sur les 2 côtés de la rue réduisant ainsi la largeur de la chaussée et par la même la vitesse
- un arrêt de bus sécurisé au niveau de la placette de l'ancienne Poste, actuellement des fous doublent le bus à l'arrêt dans le virage sans visibilité!!
- un réseau fibre optique dans le cadre du déploiement de la fibre dans tout le département promis par le CG
- un poteau d'incendie visible et accessible en remplacement de la bouche actuelle mal placée et fuyarde et provocant un affaissement de la chaussée à son niveau
- la pré-installation de raccordements futurs afin d'éviter de percer la voie
- la remise à neuf du réseau d'eau potable qui dessert une grande partie de la commune
- la modification des branchements de tout à l’égout se bouchant régulièrement
- le ré-calibrage du réseau eaux pluviales au niveau du n° 26 qui n'arrive plus à évacuer correctement les eaux lors des violents orages
- une concertation publique avant que les choix d'aménagements ne soient entérinés et où les riverains et habitants pourraient exprimer leur avis et propositions

Au vu de ces quelques réflexions on voit bien que la rénovation des 2 rues n'est pas si simple qu'il n'y parait et qu'une approche simpliste, faussement économique et électoraliste serait une bien mauvaise réponse apportée aux habitants

Écrit par : LYDA JEAN FRANCOIS | jeudi, 24 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.