UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mars 2013

Pont de Metz enneigé, Pont de Metz en beauté mais Pont de Metz partiellement libéré.

Pont de Metz enneigé, Pont de Metz en beauté,

mais Pont de Metz partiellement libéré…

le 12 mars 2013.

L’exceptionnel enneigement des 12 et 13 mars révèle les difficultés des services publics à le gérer. Le personnel communal s’est mobilisé. Avec la lame de déneigement achetée voici 2 ans et l’épandeur de sel, la commune dispose des outils nécessaires pour gérer ces épisodes hivernaux.

Du monde dans les rues, des sentiments partagés…

Le Dialogue Messipontin s’est promené dans le village, à la rencontre d’habitants en promenade profitant des jolis décors inhabituels ou encore occupés à déneiger leur trottoir ou à tenter de sortir leur véhicule.

Les conversations tournaient autour de trois points :

* la lassitude face à un hiver que certains trouvent bien long,

* la philosophie nécessaire face à un événement naturel rare d’une grande beauté,

* des réactions face à l’organisation du déneigement, partagées entre satisfaction et scepticisme.

L’organisation du déneigement et du salage incomprise.

En janvier, une partie de la population se montrait plutôt satisfaite du déneigement sur le village, même si les riverains de quelques rues se sentaient déjà un peu oublié.

Comme en janvier malgré l’intervention du personnel, les rues du village n’ont pas toutes bénéficié de la même qualité d’intervention. L’incompréhension règne sur cette organisation des élus municipaux et de nos délégués à Amiens Métropole.

DSCN0234.jpgTôt le Mardi matin, la rue de l’église, le chemin de Saveuse menant à l’école, la RD 405 ainsi que quelques rues des hauts de Metz ont été parfaitement dégagées grâce à plusieurs passages du tracteur communal.

Bizarrement, des rues adjacentes, des lotissements, des rues principales n’ont bénéficié du déneigement, même partiel, qu’en fin de journée voire parfois le lendemain. Ces riverains bloqués ne pouvaient accéder à ces espaces libérés.

DSCN0235.jpg

Amiens Métropole n’a pu ou n’est pas intervenu sur les rues principales dont elle a la charge, ce que la commune n’a pas compensé laissant quelques passages très dangereux durant plusieurs jours.

Alors, si chacun admet la difficulté de la tâche et la nécessité d’intervenir prioritairement sur les rues les plus exposées principalement concentrées sur le « haut » du village, les questions se posent.

Ne serait-il pas judicieux de :

* passer la lame sur l’ensemble du village avant de passer plusieurs fois aux mêmes endroits ?

* réfléchir l’organisation du déneigement pour permettre l’accès aux espaces déneigés ?

* nettoyer les rues à charge de la Métropole lorsque le tracteur se déplace inutilement avec la lame « relevée » ?

Consultez notre article avec photos : Pont de Metz enneigé, mais Pont de Metz partiellement libéré, le 12 mars 2013. Copy 2.pdf


08:39 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonsoir à tous,
Je tenais à reagir sur ce sujet, car c'est un évènement qui a été d'une rare intensité.
Nous constatons que certaines rue sont déneiger plus rapidement que d'autre. Pendant cet épisode certaine rue non meme pas été deneiger, je ne comprend pas qu'un salage preventif n'a pas été fait; il n'y a meme pas d'astreinte lors de gros coup de neige.De meme l'employé qui déneigent ne sait pas se servir de son engin car la lame ne frotte pas au sol chose que j'avais deja remarquer lors du précédant episode neigeux au mois de janvier.
Je pense que lorque le tracteur passe sur une rue qui doit etre déneiger par amiens cela ne coute rien de laisser la lame au sol pour deneiger. Car de toute facon si le tracteur passe sur la neige sans deneiger cela fera du verglas. De plus il est plus judicieux de saler apres d'avoir déneiger.
Un autre sujet me vient à l'esprit lorsque l'employé déneige il serait judicieux de ne pas pousser la neige le long des vehicule en stationement, car cela empèche de sortir les vehicules.

Je pense que l'employé devrait demander à son responsable une formation sur le déneigement.

Écrit par : Sainte Beuve | vendredi, 29 mars 2013

Les commentaires sont fermés.