UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 octobre 2013

Transport scolaire pour l'école de Pont de Metz, une suite...insuffisante.

Un mois après la rentrée scolaire, la municipalité a enfin obtenu une proposition d'AMETIS pour le transport des enfants du village vers notre école.

Elle a donc arrêté les modalités financières de ce transport scolaire lors du conseil Municipal du 24 septembre dernier. A défaut de les détailler dans son journal ou sur son site internet, elle devrait les présenter aux familles dans les prochains jours. Nous en avons pris connaissance sur le panneau d'affichage communal.

AMETIS propose pour chaque enfant une carte annuelle avec 1 aller - retour par jour au prix de 89.50€. Les enfants concernés doivent donc être considérés comme demi-pensionnaires.

La commune s'engage à prendre en charge cette somme pour les enfants domiciliés à plus d'un kilomètre de l'école. La gratuité du bus pour les enfants était indispensable, eu égard à la gratuité accordée aux collégiens et lycéens.

Pour les parents accompagnant les enfants, l'abonnement de bus restera à leur charge pour 276€ par an. Certains d'entre eux pourraient déjà en avoir souscrit un, les autres devront le faire.

 

LA GRATUITE N'EST QU'UN ASPECT DE LA QUESTION.

Suivant les divers articles municipaux consultés, il aura fallu une à deux années de négociation pour aboutir à cette proposition que nous considérons incomplète et que la commune n'a d'autre solution que de prendre à sa charge budgétaire.

Le Dialogue Messipontin milite pour que :

* ces dépenses soient prises en charges directement par AMETIS, dans le cadre de la délégation de service public et de sa compétence transport scolaire métropolitaine ;

* les enfants concernés bénéficient effectivement de la cantine scolaire ;

* si ponctuellement une nécessité d'ordre sociale l'exigeait, la gratuité soit également accordée au parent accompagnateur pour ce trajet scolaire.

 

LE TRANSPORTS SCOLAIRE, UNE COMPETENCE METROPOLITAINE.

Responsable de ses choix urbains, la municipalité se devait enfin d'apporter une solution aux implantations diamétralement opposées de l'école et de certaines habitations. 

Elle aurait du faire valoir sa qualité de membre à part entière d'Amiens Métropole pour obtenir qu'AMETIS assume gracieusement ce service qui n'engendre pour elle, aucun coût supplémentaire de fonctionnement et dont la métropole est responsable.

Comme le précisait le Vice Président d'Amiens Métropole, M. Bonté, dans sa réponse à notre courrier "les règles doivent être les mêmes pour toutes les communes de la Métropole".

  

QUELLE EST LA VISION DE NOS ELUS ?

Cette harmonie communautaire devait être anticipée.

En négociant semble t-il depuis si longtemps, nos élus et nos représentants à Amiens Métropole devaient s'investir significativement pour défendre cette solution qui de plus simplifierait les relations entre les communes et la Métropole.

15:54 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.