UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 janvier 2015

Les bus font leur entrée à l’hôpital d’Amiens, Courrier Picard du 03 janvier.

 

 

Les bus font leur entrée à l’hôpital d’Amiens

PUBLIÉ LE 03/01/2015

Courrier picard

À partir de lundi 5 janvier, cinq lignes de bus desserviront le CHU Sud. Les usagers seront déposés au pied du nouveau bâtiment central. Un service en plus pour les agents et visiteurs.


Des essais avaient été réalisés avec les bus en amont du lancement de ce nouveau service.

 

Cinq lignes de bus du réseau Amétis (L2, E10, X11, B6 et B7) desserviront le CHU Amiens-Picardie à partir du lundi 5 janvier. Les voyageurs seront déposés à l’arrêt « Amiens CHU » au pied du nouveau bâtiment central. Amiens Métropole estime à 104 500 le nombre de voyageurs qui emprunteront ces lignes chaque année.

Lors du dernier conseil d’Amiens Métropole, le 18 décembre, une convention entre le centre hospitalier et l’agglomération concernant les travaux d’aménagements de la desserte en bus du CHU a été approuvée. Sachant qu’en juillet dernier, le vice-président d’Amiens Métropole chargé des transports, Pascal Rifflart, accompagné de techniciens, avait testé, avec succès, le passage des bus sur le site hospitalier.

Alain Gest : « Une véritable alternative à la voiture »

«  La construction du CHU met aujourd’hui à disposition des habitants de notre région et bien entendu de notre agglomération, ainsi que des meilleurs médecins chercheurs et personnels soignants, un des outils les plus performants de notre pays, soulignait le président d’Amiens Métropole, Alain Gest. Il nous revient de contribuer à sa desserte à la fois par le biais des transports collectifs, mais aussi par la création d’un accès routier. Les bus (…) offriront une véritable alternative à la voiture. »

Pour Michel Vidal, président du comité des usagers du bus d’Amiens Métropole, cette décision est «  une bonne chose  », mais «  l’équipe en place ne fait que reprendre une idée qui avait été pensée par Thierry Bonté (ex-vice-président d’Amiens Métropole en charge des transports). À l’époque, il y avait eu un revirement du CHU. Je me réjouis néanmoins de l’arrivée des bus au CHU. Maintenant, il faut penser à améliorer et à fluidifier le trafic routier aux abords de l’hôpital. Ça ne sert à rien d’avoir des bus ici s’ils sont bloqués dans la circulation et en retard. On commence d’ailleurs déjà à avoir des usagers qui se plaignent de certaines lianes en centre-ville, place René-Goblet, avec des bus pas à l’heure. » Du côté de l’opposition verte municipale, on soutient cette mesure avec toutefois quelques réserves. « Sur le principe, on n’est jamais contre une mesure qui privilégie les transports en commun, indique Thomas Hutin, mais ce ne sera pas la solution miracle pour remédier aux problèmes de circulation. On demande que l’hypothèse de rendre la rocade entièrement gratuite soit étudiée. Aujourd’hui, de nombreux véhicules évitent la partie payante, du coup, ça crée un engorgement.  » Thomas Hutin et les Verts attendent une vraie étude sur les déplacements et le covoiturage notamment.

B. Z.

14:14 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.