UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 mai 2015

Notre future région reconnue "hétérogène".

Il aura fallu plusieurs mois après le vote de la loi sur le redécoupage des régions, pour que le gouvernement ne divulgue un début de vraie réflexion sur la cohérence des nouvelles régions.

 

Le problème de la notre est bien celui-ci : comment gérer de manière homogène une région dont le pôle économique principal (Lille) a une influence négligeable pour 80 % de l'ex région picarde, dont Amiens.

Il suffit de comparer les habitants d'Amiens travaillant à Lille à ceux travaillant à Paris. La comparaison Amiens - Lille est effectivement ridicule mais la comparaison Lille - Paris l'est tout autant.

 

De plus, ces dernières semaines, d'autres rapports des administrations centrales de plusieurs ministères régaliens ont confirmé également la nécessité d'implanter les administrations d'état dans les capitales régionales qui ont déjà été désignées.

 

Seront-ils suivis à la lettre ?

Que restera t-il à Amiens ?

 

Dans les partis politiques et parmi les élus picards, les divergences s’affichent.

X Bertrand, candidat tête de liste UMP, a clairement exprimé sa préférence à cette centralisation des administrations sur Lille.

P. de Saintignon, candidat tête de liste PS reste évasif et nous ne connaissons pas les intentions du FN.

Les élus amiénois de tous bords sont unanimes pour défendre leur partage entre Lille et Amiens.

 

 

Le juste équilibre n'est vraiment pas gagné.

 

 

Lire l'article du Courrier Picard du 18 05 2015 : CP 18 05 2015 nouvelles régions hétérogènes.pdf

07:44 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.