UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 juillet 2017

Les rythmes scolaires à l'ordre du jour, dans l'urgence.

 

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement affichait son intention de permettre à chaque commune d'adopter son propre rythme de scolarité, semaine de 4 ou 4.5 jours.

En plus d’un choix de vie pour vos enfants, vous étiez nombreux à souhaiter connaître l’impact de cette réforme à Pont de Metz pour adapter votre organisation familiale.

Certaines communes ont anticipé cette réforme sans attendre. Lors du Conseil Municipal du 13 juin, Frédéric Blondel a interrogé le maire et le bureau pour connaître leur intention. 


Une décision unilatérale mais claire.

La décision du Maire ainsi que de l'adjointe aux affaires scolaires était claire. Le décret d'application n'étant pas encore publié, le délai est déjà considéré trop court pour s'adapter, tant pour la commune que les familles. L’organisation actuelle serait maintenue pour septembre 2017 et une concertation organisée ultérieurement pour la rentrée 2018 (cf PV du conseil municipal du 13 juin 2017 ci-contre).

Quelques jours auparavant, cette décision avait également été annoncée aux parents d'élèves et enseignants lors d'un Conseil d'école avec comme éléments supplémentaires que des engagements étaient déjà pris pour les TAP 2017 - 2018.

Pour nombre d’entre-vous, vous vous êtes donc appuyés sur l'annonce de cette stabilité pour votre organisation familiale voire professionnelle en septembre.

 

Les adaptations possibles prévues par ce décret doivent :

- maintenir au minimum 8 demi-journées de classe hebdomadaires ;

- limiter les horaires d'enseignement à 24h  par semaine, 6h par jour et 3h30 par 1/2 journée

- respecter 864 h d'enseignement annuel.

 

Pourquoi un revirement inattendu en l’absence d’élément nouveau ?

Toutefois, alors que le décret gouvernemental n'est paru que ce 28 juin et fixe la date limite de décision au 5 juillet, la municipalité change subitement sa position et lance la procédure pour revenir éventuellement à la semaine de 4 jours.

Ce revirement, cette tergiversation, est difficilement compréhensible en l’absence d’éléments nouveaux.

C'est donc dans l'urgence que la commune consulte les parents qui doivent remettre dès lundi 3 juillet, un questionnaire reçu ce vendredi 30 juin.

 

A chacun de profiter du sondage.

Cette consultation des familles, de surcroît indispensable, oblige certaines d’entre vous à se déterminer précipitamment en un week-end.

En n’ayant pas anticipé ce débat plus tôt et en changeant d'avis en dernière minute, la municipalité place chacun, parents, enseignants, intervenants des TAP, en situation d’équilibriste.

Mais dans l’intérêt général, il est important que vous, parents d'élèves, y répondiez pour faire émerger une décision collégiale.

 
 
2017 06 30 Questionnaire TAP .JPG
 

15:15 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire