UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 30 juillet 2017

Des chevaux en promenade dans le village.

Nous ne savons pas si ces deux chevaux prévoyaient de se rendre à l'hippodrome, mais le plus court chemin aurait été de prendre à gauche sur la rue du petit St Jean... 

COURRIER PICARD DU 27 07 2017 FAITS DIVERS

Deux chevaux au galop dans les rues d’Amiens

Les chevaux sont partis de Saleux en direction du centre-ville d’Amiens.
Les chevaux sont partis de Saleux en direction du centre-ville d’Amiens.

Lutin et Cristal, deux chevaux séjournant dans une pâture de Saleux (Amiens Métropole), ont fait le mur ce jeudi matin.

Vers 8 heures, les deux amis ont sauté au-dessus de la barrière de leur enclos avant de rejoindre la route. Leur excursion aurait pu durer un petit bout de temps si les deux chevaux n’avaient pas, par un hasard incroyable, croisé la propriétaire de l’un d’eux.

«  C’était fou. J’étais en voiture sur la route de Taisnil, je me rendais à mon travail qui se trouve à Saleux, quand j’ai vu deux chevaux au galop passer à côté de moi. Et l’un d’eux était le mien. J’étais bouche bée, j’avais du mal à réaliser  », raconte Anne-Sophie Dumange, la propriétaire de Cristal.

 

 

Ses esprits repris, la jeune femme est sortie de sa voiture pour attraper les deux chevaux. «  Mais la première fois, je n’ai pas réussi.  » La propriétaire est donc remontée en voiture pour suivre les deux chevaux qui continuaient de galoper en direction du centre-ville.

Au même moment, des témoins de cette scène hallucinante ont contacté les secours. La police a alors décidé d’envoyer les motards pour tenter de gérer la situation. Mais Anne-Sophie Dumange était déjà ressortie de son véhicule, route de Rouen à Amiens cette fois-ci, pour tenter une nouvelle fois d’arrêter les deux plaisantins.

«  Par chance, j’avais un licol dans mon coffre. Et puis ma meilleure amie est venue m’aider pour tenir les deux chevaux.  »

L’un des deux a été légèrement blessé. «  Il avait des petits bobos aux jambes », constate Anne-Sophie Dumange, soulagée que tout se termine bien. « Heureusement, ils sont en bonne santé. Et il n’y a pas eu d’accident. Les automobilistes ont d’ailleurs été très prudents. Ils se sont tous mis en warning et ils se sont tous garés sur les côtés de la route pour que je puisse les attraper.  » Quelle aventure !

 JEANNE DEMILLY

19:34 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire