UA-90309652-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 octobre 2017

L'implantation sur Pont de Metz d'une caserne de pompiers est remise en cause.

Depuis de nombreux mois, il était prévu d'implanter sur Pont de Metz, entre le CHRU et la route de Rouen, la 3è caserne de pompiers prévue sur Amiens.

Depuis quelques semaines, la rumeur de l'abandon de ce projet enflait. Elle se confirme maintenant.

L'article du Courrier Picard du 25 octobre 2017.

 

PROTECTION CIVILE

Amiens: le projet de troisième caserne de pompiers au sud très compromis

Le projet de troisième caserne de sapeurs-pompiers, prévue sur un terrain situé près du CHU, au sud d’Amiens, a été stoppé par le bureau du Service départemental d’incendie et de secours de la Somme (SDIS80) en septembre dernier. L’information a été rendue publique de manière incidente ce mercredi matin lors du débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu en conseil d’administration du SDIS80.

Selon le président Stéphane Haussoulier (LR), une décision de principe avait été prise en juillet dernier mais des négociations devaient encore avoir lieu afin de dédommager l’architecte choisi qui avait déjà réalisé un avant-projet sommaire. Selon le colonel Bertrand Vidot, directeur du SDIS depuis février 2017, il convient d’abord d’établir le nouveau SDACR (Schéma d’analyse et de couvertures des risques) avant de se prononcer sur la nécessité de construire ou pas cette nouvelle caserne. Officiellement, ce projet, d’un coût d’environ 8 M €, est donc simplement arrêté. Mais le nouveau patron des pompiers de la Somme ne cache pas qu’il souhaite « garder la proximité » entre les lieux d’implantation des casernes et les lieux des interventions. Une réflexion va donc s’engager, d’une part sur la localisation d’une future caserne proche du centre d’Amiens : Catelas, La Hotoie (où se trouve la direction du SDIS80) ou un autre lieu ; d’autre part, sur la réorganisation des secours. Le colonel Vidot a également annoncé que le SDACR, initialement prévu fin 2017, serait présenté « début 2018 ».

Interrogée, le maire d’Amiens Brigitte Fouré « accueille favorablement » le souhait de maintenir une caserne proche du centre-ville.

Trois opérations immobilières importantes, d’un coût de 13 M €, sont actuellement en cours et impactent les finances du SDIS jusqu’en 2019 : Amiens Ferry où la livraison des travaux est prévue fin 2016 ; Gamaches où les travaux ont démarré ; Fouilloy (Corbie/Villers-Bretonneux) ont les travaux vont démarrer sous peu

10:41 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire