Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 juin 2018

La prévention contre le frelon asiatique dans la Somme.

Après l'Aisne et l'Oise, le frelon asiatique s'installe dans notre département de la Somme. La préfecture prend les devant avec un plan de prévention innovant en France.

 

ENVIRONNEMENT

Un plan dans la Somme contre le frelon asiatique

Par Le Courrier Picard | Publié le 05/06/2018

 PARTAGER  TWITTER Le journal du jour à partir de 0.75€

D’une taille de 3 cm, le frelon asiatique aux pattes jaunes, a un cercle jaune sur le premier segment de l’abdomen et une dernière partie jaune orangée.

La préfecture de la Somme diffuse depuis lundi 4 juin, le premier plan d’action en France pour lutter contre le frelon asiatique. «  Détectés dans le département de la Somme courant 2014-2015, les frelons asiatiques continuent de proliférer. Cette espèce représente un risque de sécurité publique et un danger pour l’environnement. Elle est classée dans la liste des dangers sanitaires pour l’abeille domestique  », confirme la préfecture.

Les interventions contre le frelon asiatique sont en hausse dans la Somme, au nombre de quinze recensées en 2017. Un protocole d’action est mis en place pour identifier les nids et définir le rôle des acteurs concernés dans le processus de destruction.

Le nid du frelon asiatique se situe généralement dans les arbres à des hauteurs d’une quinzaine de mètres. Son trou d’entrée est situé sur le côté, quand il est en dessous pour le nid de frelons européens.

Dans la Somme, «  les opérations de destruction sont confiées exclusivement au service départemental d’incendie et de secours, Sdis80, qui intervient à l’aide d’un pistolet insecticide longue portée qui n’impacte pas l’environnement  », précise également la préfecture, après l’identification du nid par le Groupement de défense sanitaire des abeilles de la Somme (GDSA80). «  Les interventions des professionnels sont totalement gratuites, tant sur le domaine privé que public. Il ne faut jamais intervenir seul, c’est une espèce dangereuse  », rappelle enfin la préfecture. En cas de situation d’urgence, composer le 18.

En cas de suspicion, appeler le service interministériel de défense et de protection civile de la préfecture de la Somme (7 jours sur 7, 24 heures sur 24) au 03 22 97 80 80. Tout signalement peut être fait sur pref-defense-protection-civile@somme.gouv.fr.

 

11:58 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.