Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 novembre 2018

Harcèlement en mairie : 2 nouvelles plaintes.

Les accusations de harcèlement à l’encontre de la municipalité s’amplifient. Le silence de la municipalité et ses rares éléments de réponses peinent à convaincre.

2 nouvelles plaintes ont donc été déposées la semaine passée pour faits de harcèlement moral et dégradation de conditions de travail pouvant porter atteinte à la dignité, à la santé et à l’avenir professionnel.

Celles-ci concordent et corroborent la 1ère plainte en date du 17 juillet 2018.

- 1 plainte à l’encontre de l’adjoint aux travaux,

- 1 plainte à l’encontre du Maire, de l’adjoint aux travaux, mais aussi de la DGS et du chef des services techniques.

A ces 3 plaintes déposées, d’autres seraient semble t-il encore en gestation.

 

La situation ne se résume plus comme évoqué par le Maire à un simple problème entre 2 personnes.

Plusieurs employés se plaignent d'agissements de plusieurs élus, dont le Maire.

Depuis, le conseil municipal du 15 octobre et la manifestation du 14 novembre derniers, tous les conseillers municipaux sont informés de cette situation.

Se pose dorénavant la question des raisons du déni du Maire et à de rares exceptions près, du mutisme des membres de sa majorité.

 

Face à l’absence de réponse apportée par le Maire au syndicat défendeur et à la continuation des relations conflictuelles avec des employés en arrêt maladie, les élus des groupes “Avançons ensemble”, “Décidons Ensemble”, et d’autres conseillers municipaux issus de la majorité, qui recherchent la vérité, réitèrent leur demande non entendue du 12 novembre, d’un conseil municipal extra-ordinaire urgent pour :

* écouter les explications du maire sur son attitude,

* clarifier les responsabilités de chacun,

* étudier les solutions pour les employés.

17:32 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire