Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 décembre 2018

Conseil Municipal du 11 décembre.

 

SOCIAL

Les explications du maire de Pont-de-Metz attendues sur les cas de harcèlement

Depuis novembre, le syndicat CFDT attend un échange direct sur ce dossier avec le maire de la commune.
Depuis novembre, le syndicat CFDT attend un échange direct sur ce dossier avec le maire de la commune.

Une séance ordinaire du conseil municipal se tient ce mardi 11 décembre à 20 h 30. À l’ordre du jour : divers tarifs et demandes de subventions. Mais le programme devait être contrarié par des demandes des élus de l’opposition, mais aussi de certains adjoints qui, depuis un mois, réclament des explications de la part du maire Loïc Bulant, au sujet de soupçons de harcèlement moral porté à son encontre par trois employés communaux, et envers l’adjoint chargé des travaux.

Pour l’heure, le maire a toujours refusé de s’exprimer sur le sujet, aussi bien auprès des élus, de la presse, que du syndicat CFDT qui était à l’origine d’une manifestation courant novembre devant la mairie.

« Notre syndicat cherche un rapport direct avec le maire, mais aujourd’hui il ne donne pas signe de vie. On souhaite un échange car on parle quand même de souffrance au travail. Il est grand temps d’apaiser la situation et de la régler », souligne Arnaud Espel, secrétaire général CFDT Interco80.

De son côté, le conseiller municipal d’opposition Claude Thuilliez rappelle que « cette situation fait suite à un taux effarant de plus de 50 % d’arrêts maladie début novembre au sein du personnel communal, que le maire qualifie d’anecdotique et normal. Face à ce mutisme, nous réclamerons des explications publiques au maire ». Selon ce même élu, trois plaintes d’agents municipaux ont été déposées en gendarmerie. Le représentant se refuse de communiquer davantage sur cette affaire, et notamment les plaintes, « car c’est un sujet très délicat et très difficile à vivre pour les agents »

 

10:05 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire