Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 décembre 2018

Bonne année et meilleurs voeux à tous.

01:00 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

samedi, 22 décembre 2018

Joyeux Noël.



En attendant qu'il arrive, petit conseil.

N'oubliez pas de mettre vos bottes au pieds du sapin, le père Noël y aura plus de place que dans vos chaussons pour les gros cadeaux.

Joyeux Noël à tous, avec une pensée pour les personnes en difficulté.

 

15:23 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le taux d'arrêts maladie à Pont de Metz et autres collectivités. Enquête et chiffres.

Les statistiques.

En préambule, précisons, que les taux d'arrêts maladies, quelles qu'en soient les raisons, est en augmentation régulière depuis plusieurs années dans la fonction publique territoriale, sur l'ensemble du territoire.

Elle a notamment augmenté de 3% entre 2016 et 2017.

Enfin, les services techniques et les agents de catégorie C sont les plus touchés, notamment en raison d'accidents du travail plus nombreux que dans les autres services.

Amiens Métropole, qui fait dorénavant figure de bon élève en la matière, avait un taux d'agents en arrêts de 11,3% en 2016 (consulter l'enquête Amiens Métropole).

Au niveau national, le taux d'agent en arrêt dans les collectivités territoriales était de 9,8% en 2017 (consulter l'enquête de La gazette des communes).

 

Rappel de la situation Messipontine (cf conseil municipal du 11 décembre).

Le sujet est d'actualité dans notre commune puisque suivant un document du bureau municipal de début octobre, 10 agents titulaires étaient en arrêts maladie pour diverses raisons dont 5 – 6 en accident du travail ou en dépression.

3 de ces agents ont d'ailleurs déposé des plaintes à l'encontre de la municipalité pour des faits de harcèlements présumés.

Tenant compte des 20 titulaires présentés sur le site de la commune, 50% des agents étaient en arrêt.

Le Maire contestait ce taux le 11 décembre le ramenant à 27% arguant d'un effectif municipal de 33 agents dont 13 non titulaires. En l'absence de communication en conseil municipal et sur le site ou les journaux communaux, personne à l'exception du Maire, ne peut accéder à cette information.

Notons tout de même, qu'en retirant de ces 33 agents les 10 en arrêt, il n'en reste que 23 en activité. De même, parmi les 13 non titulaires, plusieurs sont employés pour suppléer les agents en arrêts.

Quelque soit le taux de 50% ou 27% retenu, la situation du personnel municipal apparaît fortement éloignée des 9,8% de moyenne nationale.

D'où l'inquiétude.

15:12 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le Dialogue Messipontin, indépendant et utile à la démocratie locale.

 

Comme souvent lors de situations complexes, le Maire a, à nouveau le 11 décembre, accusé notre blog de diffuser des "désinformations" et menacé d'en tirer les conséquences.

 

Malgré ces tentatives de déstabilisation, depuis 2007, le Dialogue Messipontin, revendique sa vocation à apporter une information complémentaire, indépendante de la municipalité et de tout organe politique.

En vous communiquant des éléments rarement, voire jamais, diffusés dans les journaux communaux, nous rétablissons un équilibre face à une information municipale qui par nature diffuse et occulte ce qui lui convient.

 

De combien d’information n’auriez jamais entendu parler sans notre blog ?

Cette démarche vous permets une approche contradictoire à ne pas confondre avec contestataire. Quelques lecteurs en profitent d’ailleurs pour commenter, ce dont nous les remercions.

 

Les informations diffusées sont factuelles. Elles émanent soit de nos propres recherches, soit de lecteurs, d’associations, d'administrations, de collectivités territoriales, de la presse, d'élus de tout bord... et du sîte internet de la commune.

Elles peuvent faire l'objet de rectificatifs, de compléments d'information, de droit de réponses, sous réserve du respect des sources et des personnes.

 

A l’évidence, notre activité contrarie le monopole de la municipalité sur votre information.

Elle préférerait peut être une pensée unique via une presse soumise, ce qui ne sera plus possible en 2020 lorsque la loi imposera le droit de parole de tous les groupes du conseil municipal dans la presse communale. 

 

Notre principal encouragement est votre fidélité et comme vous êtes toujours plus nombreux, plusieurs centaines, à nous lire...

13:37 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

vendredi, 21 décembre 2018

Conseil Municipal 11 décembre, la gestion du personnel à l'origine d'un conflit.

Le conseil municipal du 11 décembre a permis le vote de quelques points budgétaires dont une demande de subvention pour les travaux de réhabilitation conséquents des dernières inondations.

Mais l'essentiel de ce conseil s'est porté sur la gestion du personnel par la majorité qui refuse par stratégie de communiquer sur ce point au prétexte que des plaintes ont été déposées à son encontre pour des faits de harcèlement.

Depuis le conseil du 15 octobre, les questions posées au Maire restent sans réponse ce qui complique de fait considérablement une issue consensuelle, tant entre la commune et les employés, qu'au sein du Conseil Municipal et de la majorité elle même éclatée sur ce sujet.

La lecture du procès verbal, un peu long, de ce conseil municipal vous éclairera sur cette situation.

Rapport du conseil Municipal du 11 décembre 2018 : 2018 12 11 PV Conseil Municipal.pdf

 

 

11:29 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mardi, 18 décembre 2018

Centre de mémoire et d'histoire de la Somme.

 

L'association Centre de Mémoire de la Somme vous présente son flash info N°7 paru en ce mois de décembre et vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année,

Anatolie Mukamusoni et les membres du CA

Association Centre de Mémoire et d'Histoire - Somme - Résistance et Déportation 

20:59 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

La presse commente le Conseil Municipal du 11 décembre.

Le COURRIER PICARD - PONT-DE-METZ

Profond malaise au conseil municipal

Au sein du personnel communal, ici en action au cours des inondations de mai dernier, le malaise semble profond.

Le conseil municipal de mardi soir a tourné autour de la gestion du personnel communal. Et ce soir-là, bon nombre d’élus - et même de la majorité - ont émis bien des réserves par rapport à la situation actuelle, avec une recrudescence des arrêts de travail et surtout trois plaintes déposées par des agents, notamment pour harcèlement, à l’encontre du maire, de l’adjoint aux travaux et d’un chef d’équipe.

Le maire, Loïc Bulant, sous l’œil attentif de son avocat, a tenté de donner des explications sans vraiment convaincre. « Un élu via son blog et un représentant de la CFDT font état de plaintes à l’encontre du maire, de l’adjoint aux travaux et de responsables en mairie. Aucune des personnes incriminées n’a eu connaissance du contenu des plaintes. ». Le maire met en doute le premier agent qui a déposé plainte et qui, à ce jour, n’aurait donné aucune justification par rapport à son arrêt maladie.

Deux adjoints lâchent le maire

Il démonte aussi les dires de l’élu d’opposition, Claude Thuilliez,  : « Vous annoncez le taux effarant de 50 % d’arrêts de travail. Sur les 20 agents titulaires et 13 non titulaires, il y a sept arrêts de longue durée, une salariée en congé maternité et un salarié en arrêt maladie. Cela représente 27 %, on est loin de votre compte. » Un maire qui se plaint aussi de la manifestation organisée par la CFDT, courant novembre, et qui, selon lui, n’était pas déclarée en préfecture. Il évoque aussi ce jour-là des insultes à l’encontre des agents en service. Avant d’ajouter  : « Si des plaintes sont enregistrées, le procureur de la République jugera s’il y donne suite ou pas. Aujourd’hui, le devoir de réserve et la prudence s’imposent. Le débat public n’est pas de mise. ».

 

Claude Thuilliez se fait porte-parole de l’opposition et de certains élus de la majorité  : «  L’aspect judiciaire n’est pas de notre compétence. La vraie question est de savoir comment considérer normal qu’il y ait 5 ou 6 agents en long arrêt, tous pour dépression. Comment se fait-il que nous ayons accès au contenu des plaintes et pas vous ? C’est un aveu d’échec, une volonté de ne pas entrer en contact avec les agents en souffrance. Je ne connais pas beaucoup d’entreprises avec un tel taux d’absentéisme, dans ce cas ce serait voué au dépôt de bilan. »

Il réclame un vote de confiance du bureau municipal par rapport à sa gestion du personnel.

Le maire s’y refuse tant que les faits ne sont pas avérés.

Loïc Bulant voit certains de ses adjoints s’éloigner, comme le premier adjoint, Alain Jauny, qui a lu un courrier de Régis Therry, un autre adjoint, qui évoque  : « des convocations du personnel dignes d’un autre âge, des traitements inégalitaires entre les agents. ». Ou cette anecdote  : «  un agent convoqué en mairie, car il avait pris une douche trop tôt un jour de canicule. »

Ou encore cet agent qui a été suspendu de ses fonctions, suite à une démarche de la commune, et qui, après un recours administratif, a obtenu un non-lieu. Le maire ne répond plus et attend que « les faits soient avérés. »

07:58 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

dimanche, 16 décembre 2018

Le CCAS à nouveau reporté, pas de distribution des colis de fin d'année.

Décidément, le CCAS a bien des difficultés à rassembler ses membres. Sa réunion du 13 décembre n'ayant pas réunit le quorum, a du être reportée au 20 décembre, 18h30.

Les raisons des désaffections fréquentes de ses membres mériteraient d'être recherchées, probablement dans les modalités de fonctionnement du CCAS puisque sa dernière réunion daterait d'après plusieurs de ses membres du 12 juin alors que le préfet avait déjà rappelé au Maire l'obligation de le réunir au rythme minimum d'une fois par trimestre. 

Pas de distribution des colis de fin d'année aux personnes âgées.

Sans que l'on en connaisse la ou les raisons et pour la première fois de mémoire, cette année, Le Maire et son adjointe ont décidé de ne pas porter les colis offerts par le CCAS directement au domicile des personnes âgées.

Ces colis sont traditionnellement portés au domicile des personnes âgées par les membres du CCAS et les conseillers municipaux qui n'ont pas été concertés pour cette décision qu'ils sont nombreux à regretter.

Les aînés attendent pourtant avec impatience ce rendez-vous traditionnel et convivial à leur domicile avec ce colis souvent apprécié. Elle doivent donc s'organiser et se déplacer cette année en mairie pour en prendre possession.

 

 

17:23 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mercredi, 12 décembre 2018

Terminez l'année avec La Messipontine.

 

                               Marches nordiques : les 2 dernières de 2018 
Profitez des dernières marches nordiques de l'année,
 
* Dimanche 16 décembre : 10 kms, coach : Béatrice, à 9h précise au parking de la salle des fêtes pour une randonnée autour de Pont de Metz.
Service vin chaud assuré sur le parcours !
Non adhérent : paf 3€, prêt de bâtons possible
 
 
Et du dernier atelier floral
* samedi 15 décembre à 14 h 30 sur le thème : "que les fêtes commencent : centre de table".
inscription auprès de Thérèse : 06 10 85 06 07

                                                                  17/11/2018 : notre dernière décoration florale

 

15:49 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Fibre optique, précisions d'Olivier Jardé.

Dans le prolongement de notre message du 9 décembre, M. Jardé, en charge du déploiement de la fibre optique sur Amiens Métropole veut rassurer les messipontins en précisant l'échéancier à venir.

A ce jour, 3 armoires sur les 4 prévues pour la commune sont déjà posées. La 4è est en cours d'installation chemin de Longueau.

Les transports de données, de gros câbles de fibres reliant le central à chaque armoire, sont également en cours et devraient être posés pour l’essentiel avant la fin d’année 2018.

Les premières résidences messipontines seront éligibles à la fibre vers le milieu 2019 en commençant normalement par le lotissement des Hauts de Metz car leur débits sont les plus faibles.

La fin de programme est prévue comme partout sur la métropole pour fin 2020.

15:13 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Un voyage au Japon ?

 

Nos amis du club de gym de Saveuse ont donné suite à leur projet de circuit au Japon du mardi 5 novembre au jeudi 14 novembre 2019 .

Toutefois pour profiter d’ un tarif intéressant il doivent être 25 .Or….ils sont 21 .  

Le tarif reste à 2720 € .  La vie au Japon est chère…..

Si ce projet vous intéresse il sera possible d’étaler le paiement sur 9 mois à partir du mois de janvier jusqu'au mois de septembre ce qui fera environ 300 € par mois et par personne.

Afin d’avoir l’assurance d’un avion direct vers Osaka veuillez avoir l’obligeance de confirmer votre présence avant le 15 décembre  avec un chèque de 40 € au nom de LIKE TRAVEL .

CONTACT : halyne80730@orange.fr

Document d'information.

Ne tardez pas car le groupe sera bloqué à 25 personnes pas davantage.

Si vous avez des questions n’hésitez surtout pas !

Bien cordialement, Aline.

14:29 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mardi, 11 décembre 2018

Conseil Municipal du 11 décembre.

 

SOCIAL

Les explications du maire de Pont-de-Metz attendues sur les cas de harcèlement

Depuis novembre, le syndicat CFDT attend un échange direct sur ce dossier avec le maire de la commune.
Depuis novembre, le syndicat CFDT attend un échange direct sur ce dossier avec le maire de la commune.

Une séance ordinaire du conseil municipal se tient ce mardi 11 décembre à 20 h 30. À l’ordre du jour : divers tarifs et demandes de subventions. Mais le programme devait être contrarié par des demandes des élus de l’opposition, mais aussi de certains adjoints qui, depuis un mois, réclament des explications de la part du maire Loïc Bulant, au sujet de soupçons de harcèlement moral porté à son encontre par trois employés communaux, et envers l’adjoint chargé des travaux.

Pour l’heure, le maire a toujours refusé de s’exprimer sur le sujet, aussi bien auprès des élus, de la presse, que du syndicat CFDT qui était à l’origine d’une manifestation courant novembre devant la mairie.

« Notre syndicat cherche un rapport direct avec le maire, mais aujourd’hui il ne donne pas signe de vie. On souhaite un échange car on parle quand même de souffrance au travail. Il est grand temps d’apaiser la situation et de la régler », souligne Arnaud Espel, secrétaire général CFDT Interco80.

De son côté, le conseiller municipal d’opposition Claude Thuilliez rappelle que « cette situation fait suite à un taux effarant de plus de 50 % d’arrêts maladie début novembre au sein du personnel communal, que le maire qualifie d’anecdotique et normal. Face à ce mutisme, nous réclamerons des explications publiques au maire ». Selon ce même élu, trois plaintes d’agents municipaux ont été déposées en gendarmerie. Le représentant se refuse de communiquer davantage sur cette affaire, et notamment les plaintes, « car c’est un sujet très délicat et très difficile à vivre pour les agents »

 

10:05 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

dimanche, 09 décembre 2018

Pont de Metz, à la traîne de la fibre optique.

L’implantation du réseau de Fibre Optique sur Amiens Métropole se fait progressivement à partir et autour d'Amiens.

Saleux et Salouël, et tout le sud amiénois, bénéficient déjà de 50 à 80% de foyers raccordables.

 

La Carte actualisée diffusée par l’ARCEP démontre le sentiment exprimé par de nombreux messipontins. Vous pouvez zoomer pour y observer Amiens Métropole et votre domicile messipontin.

Pont de Metz fait figure d’un vieux village gaulois enfermé dans une enclave et résistant à l’évolution technologique avec un taux de foyers raccordable de…0%, à l'exception d'une dizaine de maison rue du Petit St Jean.

 

L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) est une autorité administrative officielle et indépendante chargée de réguler les communications électroniques et les postes en France.

18:51 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

vendredi, 07 décembre 2018

Un Conseil Municipal particulier, mardi 11 décembre

COMMUNIQUE
 
Un conseil municipal se tiendra ce Mardi 11 décembre, 20h30 salle du Conseil Municipal, avec à l’ordre du jour divers tarifs et demande de subvention.
 
Depuis un mois maintenant, le Maire fait la sourde oreille aux demandes d’explications sur les accusations de harcèlement moral portées à son encontre par 3 employés communaux du même service, et envers l'adjoint délégué directement concerné.
 
Cette situation fait suite à un taux effarant de plus de 50% d’arrêts maladie début novembre au sein du personnel communal, que le Maire qualifie d’anecdotique et de normal.
 
Face à ce mutisme, les élus d’Avançons Ensemble, de Décidons Ensemble et d’autres conseillers et Maire-adjoints municipaux de la majorité, seront solidaires pour réclamer des explications publiques à M. Le Maire.
 
Nous vous invitons à venir assister en nombre à ce conseil municipal.
 
Cdlt,
Les élus d’Avançons Ensemble, de Décidons Ensemble et d’autres conseillers et Maire-adjoints municipaux de la majorité, qui sont en droit d'en savoir plus.

19:52 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Réunion des référents citoyens, jeudi 6 décembre.

REUNION PARTICIPATION CITOYENNE

Jeudi 06 décembre 2018.

 

Outre 7 conseillers municipaux, la police nationale, le policier municipal, seulement 5 référents ont participé à cette réunion, contre une quinzaine en moyenne les années passées.

Il serait intéressant de connaître les raisons de cette faible participation.

Les actes délictueux ont largement diminués en 2018 sur notre village. Rappelons qu’en 2017, une multitude d’actes étaient le fait d'un seul individu.

Les actes de délinquance sur la voie publique sont passés de 20 en 2017 à 9 en 2018, les incendies de 9 à 2 et les vols par effraction sur véhicules de 18 à 11.

Les cambriolages, au nombre de 8, se sont essentiellement concentrés dans les Hauts de Metz.

Lors de chaque délit, des relevés d'empreintes et d'ADN sont réalisés.

Il est rappelé également, que le port d'un « gilet fluorescent jaune » est obligatoire pour tous les cyclistes, en plus d'un éclairage, dans les zones de campagne.

La Police Nationale reçoit environ 300 appels par an depuis notre commune. Notre Police municipale, mutualisée avec  celles de Salouël et Saleux, a réalisé 25 interventions et 6 interpellation en 2018.

A l'exception des atteintes à la personne, il est dorénavant possible de déposer des pré-plaintes -conter X- en ligne, sur www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr. Vous êtes alors ensuite rappelé par un policier.

Les atteintes à la personne nécessitent, elles, un dépôt de plainte directement en commissariat.

Plusieurs conseils de prudence :

Lorsque vous constatez un fait quelconque, vous ne devez en aucun cas vous mettre en danger en intervenant individuellement. Ce danger peut apparaître sous une forme inattendue et vous surprendre.

Relevez des informations, plaque immatriculation, descriptif du véhicule et des individus, contexte...et informez discrètement mais sans hésiter la police nationale ou municipale.

Votre anonymat sera toujours préservé et vos informations ne seront pas interprétées comme une délation potentielle mais comme des éléments à traiter...

 

19:48 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg