Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 janvier 2019

Un déneigement bien géré.

Avant le nouvel épisode neigeux prévu ce jeudi après midi, des habitants ont tenu à nous faire part de leur satisfaction et à adresser leurs remerciements aux personnels communaux et métropolitains pour le déneigement matinal du village, ce mercredi matin.

 

14:05 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mardi, 29 janvier 2019

Vous pourrez marcher, ce dimanche 3 février

Marche nordique : dimanche 3 février

Publié le 

Marche nordique : dimanche 3 février

Béatrice vous donne rendez-vous dimanche 3 février (St-Blaise), à partir de 8 h 45 parking de la salle des fêtes de Pont de Metz ou directement sur le lieu de la randonnée à 9 h 10 au parking du cimetière de Bacouel pour 10 kms de marche.

15:17 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Valsez avec La Messipontine.

Mercredi 30 janvier : la valse au programme

Mercredi 30 janvier : la valse au programme

Ce mercredi 30 janvier à 18 h 45, Anne et Christophe vous attendent à la salle des fêtes de Pont de Metz 

Une nouvelle cession débute, la valse.

Pour ce 1er cours, vous êtes dispensés de la robe de soirée et du smoking !

A mercredi

15:14 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les voeux des conseillers Municipaux "Avançons Ensemble".

Respectant eux aussi la tradition, les conseillers municipaux "Avançons Ensemble" vous ont adressé leurs voeux, d'une teneur différente de ceux présentés par le Maire le 18 janvier.

Les voeux des élus "Avançons Ensemble" : 2019 01 20 Voeux V6.pdf

15:11 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Un institut à renommée mondiale au CHRU.

C'est sur le territoire de Pont de Metz, à proximité du rond point de l'hôpital, que cet institut verra le jour.

 

SANTÉ

Les travaux de l’Institut Faire Faces vont enfin démarrer au CHU d’Amiens

Longtemps resté bloqué, le projet de centre de recherche sur la défiguration porté par le professeur Devauchelle, l’auteur de la première greffe partielle de visage en 2005 à Amiens, va se concrétiser en 2021. Investissement : 16 millions d’euros.

Par Gael Rivallain | Publié le 28/01/2019

 PARTAGER  TWITTER Le journal du jour à partir de 0.75€ 

LECTUREZEN

C’est l’une des annonces importantes faite ce lundi par Danielle Portal, la directrice générale du CHU d’Amiens-Picardie, à l’occasion d’un point presse sur l’activité de son établissement. L’Institut Faire Faces, le projet centre de recherche de référence européenne sur la défiguration, va enfin sortir de l’ornière. « Son ouverture est prévue en 2021, pour un investissement de 16 millions d’euros », a même pu préciser la directrice.

Ce nouveau bâtiment, qui doit être construit en contrebas du parvis du Centre hospitalier, s’étendra sur 4 500 m² de locaux de recherche et d’enseignement pluridisciplinaire. Avec bloc opératoire de chirurgie expérimentale, plateforme d’imagerie, robotique et ingénierie tissulaire, amphithéâtre, galerie d’expositions et d’autres espaces de recherche modulables.

L’idée de ce centre avait germé il y a une décennie de cela dans l’esprit du professeur Bernard Devauchelle, après la réalisation en 2005 par lui-même et son équipe de la première greffe partielle du visage à Amiens. Depuis, une trentaine de transplantations ont eu lieu dans le monde, tandis que la recherche a continué de progresser dans ce domaine.

Des enveloppes de crédits arrivaient à échéance

Bloqué ces derniers mois sur des questions de bouclage du budget de fonctionnement et de gouvernance, l’IFF sera finalement régi sous forme de Fondation de coopération scientifique, rassemblant autour de la table des partenaires publics, dont le Conseil régional, le CHU, Amiens métropole, l’Université (UPJV) et l’Université de Compiègne (UTC), mais également des acteurs privés, sur lesquels aucun détail précis n’est apporté pour l’instant.

Cette annonce va sonner en tout cas comme un soulagement pour le projet. Car la durée de validité de certaines enveloppes de subvention destinées à la construction et aux équipements, non consommées, arrivaient à échéance. Ceci sans compter que des appareils de recherche déjà acquis sont actuellement dispersés entre le CHU, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) en région parisienne et l’UTC à Compiègne.

15:10 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mercredi, 09 janvier 2019

L'implantation des commerces route de Rouen.

Le courrier Picard consacre un article à l'implantation des commerces route de Rouen, sur la friche mitoyenne au restaurant L'atelier des jumeaux".

L'emplacement de ce site devant accueillir plusieurs petites surfaces s'avère effectivement attractif par le fort accroissement de la circulation sur cet axe.

Deux points devront faire l'objet d'une attention particulière, 

* d'une part son accessibilité au rond point qui semble complexe devant le restaurant,

* d'autre part l'aménagement d'un nombre adapté de stationnements, aujourd'hui très insuffisant pour le restaurant. 

 

La halle de la route de Rouen freinée à Amiens

Une locomotive est annoncée dans ce futur bâtiment dont la construction a dû être repoussée.
Une locomotive est annoncée dans ce futur bâtiment dont la construction a dû être repoussée. - (Perspective du cabinet d’architecte Constantin Bercean)

L’annonce était alléchante sur le papier : « Exclusivité : ici prochainement, à louer 924 m² de surface commerciale divisible en six cellules avec parkings, réservez dès maintenant ! » Un an après la pose de ce panneau d’affichage sur le terrain en question, situé à Pont-de-Metz, rien n’a bougé. On est ici route de Rouen, au niveau du rond-point qui fait la liaison entre la ville d’Amiens, la commune de Pont-de-Metz et l’une des entrées du centre hospitalier Amiens Picardie. Sur ce terrain, où une ancienne maison d’habitation a été rasée fin 2017, à côté de l’actuel restaurant l’Atelier des Jumeaux, un permis de construire a été accordé en octobre 2017 par la commune de Pont-de-Metz pour la construction d’un nouveau bâtiment commercial pouvant accueillir au moins cinq commerces.

« Des discussions avancées pour l’arrivée d’une locomotive sur le site »

La construction, qui était annoncée pour fin 2018, a finalement pris du retard en raison de plusieurs désistements. « Il était prévu qu’une banque s’installe sur le site dans deux cellules différentes, mais elle s’est finalement désistée », explique aujourd’hui Anne Oudrhiri, gérante de la société SCI l’Horizon, le maître d’ouvrage de ce projet, qui propose ces surfaces commerciales à la location. Les discussions entamées avec une Maison de la presse et un fleuriste ont également tourné court pour des raisons de loyer et de surface commerciale notamment trop importante. À ce jour donc, seule l’arrivée d’un artisan boulanger-pâtissier, qui souhaite bénéficier de deux cellules, et d’un boucher est « sur les rails », annonce la SCI, qui se veut toutefois très optimiste pour la suite : « Les discussions sont également très avancées pour l’installation d’une activité qui pourrait bien être la locomotive du site et qui nécessite encore une autorisation spécifique. Dès qu’elle sera finalisée, la construction pourra être lancée sachant qu’en tant que promoteur privé, notre objectif est de faire que le projet soit complètement consolidé avant de le lancer, et surtout de faire qu’il soit de qualité. Mais nous n’avons pas d’inquiétude à ce sujet : l’emplacement, qui draine des flux importants d’automobilistes, est hyperstratégique et intéresse les artisans ».

Un flux engendré notamment par le centre hospitalier et ses quelque 1 600 consultations journalières et les habitants des communes limitrophes qui empruntent la D1029 pour venir travailler à Amiens.

 TÉRÉZINHA DIAS

– --------------------------------------------------------------------------

Un secteur en pleine expansion

Le développement de la ZAC Intercampus, où quelque 2 000 logements doivent sortir de terre d’ici à 2030, est en train de doper tout ce secteur qui entoure le CHU Amiens Picardie. Ouverte fin 2017, la halle couverte de la Place-Ô-Marché, située sur l’avenue Paul-Claudel, s’est ainsi très vite remplie et a trouvé sa pleine vitesse de croisière avec l’installation, en septembre dernier, de deux nouveaux commerçants : un primeur et un poissonnier. Et d’ici à fin 2019, c’est un magasin O’Tera qui doit ouvrir route de Rouen, sur le territoire d’Amiens cette fois. Il proposera sur 900 m² les productions d’agriculteurs et d’éleveurs locaux.

08:57 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

La décoration florale, le 12 janvier avec La Messipontine.

samedi 12 janvier : décoration florale

Prochain atelier floral ce samedi 12 janvier à 14 h 30, salle du Pré-Delacour - espace associatif (en face de la Poste) rue de l'Eau.

Thème : bouquet aux couleurs de l'hiver

Les inscriptions sont ouvertes auprès de Thérèse au 06 10 85 06 07 ou par mail : lamessipontine@sfr.fr

08:37 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mardi, 08 janvier 2019

Amiens Métropole aménage les abords du CHU.

La Métrople s'atèle aux derniers aménagements routiers et au stationnement aux abords du CHU.

 

TRAVAUX

Le carrefour d’entrée du CHU Amiens-Picardie en travaux à partir du 16 janvier pour 12 semaines

Edition numérique des abonnés

La rue du Professeur-Cabrol, qui relie le CHU Amiens Picardie au campus sera en travaux à partir du mercredi 16 janvier pour une durée de 12 semaines.

La chaussée existante sera légèrement réduite et des stationnements (74 places) créés de part et d’autre de la voie. Un trottoir d’1,5 mètres de large est réalisé de chaque côté.

Une piste cyclable sera aménagée sur l’accotement nord. Des plantations d’arbres sont prévues dans la banquette de stationnement sud.

Le carrefour Christian-Cabrol / Bernard-Risbourg sera géré par des feux tricolores, afin de donner la priorité au bus à haut niveau de service (BHNS).

Le giratoire est aussi réaménagé afin d’éviter le stationnement sauvage à proximité du CHU.

Un trottoir d’1,5 mètres de largeur sera réalisé sur le pourtour du giratoire. Il sera séparé de la chaussée par une bande végétalisée, empêchant les véhicules d’y stationner. Dans l’anneau du giratoire, une voie bus / vélos est créée. Des potelets bois seront implantés dans l’îlot central, en bordure de chaussée, afin d’éviter le stationnement là encore.

Aucune contrainte de circulation pendant ce chantier n’est prévue sauf pendant trois nuits lors de la pose des enrobés. Le coût de cet aménagement s’élève à 900 000 euros.

09:20 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg