Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 novembre 2018

Le Père Noël passera dimanche 2 décembre à la salle des fêtes.

C'est ce dimanche 2 décembre à partir de 14h45 que les enfants de la commune pourront retirer leur commande auprès du Père Noël.

Il pourront tout d'abord assister à un spectacle et ensuite bénéficier d'un goûter.

 

19:00 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

La presse couvre le dossier de harcèlement.

Le Courrier Picard du 29 11 2018.

SOCIAL

Deux nouvelles plaintes à Pont-de-Metz

Le 14 novembre, les agents qui se disent victimes de harcèlement ont manifesté avec le soutien de la CFDT devant la mairie de Pont-de-Metz.
Le 14 novembre, les agents qui se disent victimes de harcèlement ont manifesté avec le soutien de la CFDT devant la mairie de Pont-de-Metz.

Les plaintes des agents mettent en cause le maire, l’adjoint aux travaux, ainsi que le directeur général des services et le chef des services techniques. Pour l’heure, ces représentants de la mairie ne souhaitent pas s’exprimer du fait des procédures en cours.

Selon nos informations, trois autres agents seraient également sur le point de déposer plainte.

Les élus des groupes de l’opposition municipale réclament la tenue d’un conseil municipal extraordinaire, «  afin de clarifier les responsabilités de chacun, comprendre le mutisme du maire et trouver des solutions pour les employés  », souligne l’élu d’opposition, Claude Thuilliez, qui précise  : « Certains élus de la majorité recherchent aussi la vérité.  »

Même s’il ne s’exprime pas devant la presse, le maire, Loïc Bulant, a déjà fait comprendre en privé que cette affaire était purement politique et était destinée à déstabiliser son équipe.

18:56 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mardi, 27 novembre 2018

Harcèlement en mairie : 2 nouvelles plaintes.

Les accusations de harcèlement à l’encontre de la municipalité s’amplifient. Le silence de la municipalité et ses rares éléments de réponses peinent à convaincre.

2 nouvelles plaintes ont donc été déposées la semaine passée pour faits de harcèlement moral et dégradation de conditions de travail pouvant porter atteinte à la dignité, à la santé et à l’avenir professionnel.

Celles-ci concordent et corroborent la 1ère plainte en date du 17 juillet 2018.

- 1 plainte à l’encontre de l’adjoint aux travaux,

- 1 plainte à l’encontre du Maire, de l’adjoint aux travaux, mais aussi de la DGS et du chef des services techniques.

A ces 3 plaintes déposées, d’autres seraient semble t-il encore en gestation.

 

La situation ne se résume plus comme évoqué par le Maire à un simple problème entre 2 personnes.

Plusieurs employés se plaignent d'agissements de plusieurs élus, dont le Maire.

Depuis, le conseil municipal du 15 octobre et la manifestation du 14 novembre derniers, tous les conseillers municipaux sont informés de cette situation.

Se pose dorénavant la question des raisons du déni du Maire et à de rares exceptions près, du mutisme des membres de sa majorité.

 

Face à l’absence de réponse apportée par le Maire au syndicat défendeur et à la continuation des relations conflictuelles avec des employés en arrêt maladie, les élus des groupes “Avançons ensemble”, “Décidons Ensemble”, et d’autres conseillers municipaux issus de la majorité, qui recherchent la vérité, réitèrent leur demande non entendue du 12 novembre, d’un conseil municipal extra-ordinaire urgent pour :

* écouter les explications du maire sur son attitude,

* clarifier les responsabilités de chacun,

* étudier les solutions pour les employés.

17:32 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

lundi, 19 novembre 2018

L’ancienne usine OPF rasée à Pont-de-Metz.

Les travaux sont en cours sur le sîte OPF pour laisser place à un complexe intergénérationnel dont nous rappelons l'aspect valorisant au plan social et architectural.

Toutefois, les problèmes du stationnement imprévu pour les visiteurs et de l'alignement pour l'élargissement des trottoirs restent à ce jours sans réponse.

L’ancienne usine OPF rasée à Pont-de-Metz

Depuis peu, il ne reste que des gravats de l’ancienne usine OPF à Pont-de-Metz. Un site qui doit laisser la place à des logements.
Depuis peu, il ne reste que des gravats de l’ancienne usine OPF à Pont-de-Metz. Un site qui doit laisser la place à des logements.

Située rue du Château à Pont-de-Metz, l’ancienne usine OPF, qui produisait des éléments de structure pour l’aéronautique et des pièces mécaniques pour le ferroviaire, n’est désormais plus qu’un amas de gravats. Les engins de chantier ont fait leur œuvre ces dernières semaines.

Place désormais à la dépollution du site qui accueillera, dans plus d’un an, 59 logements intergénérationnels gérés par la SIP. Un projet mené par l’entreprise Eiffage qui a obtenu le permis de construire fin 2017. «  Le chantier a pris de l’avance, apprécie le maire Loïc Bulant. La dépollution devrait durer jusqu’à la fin de l’année avant le début de la construction de la résidence. » L’OPF avait été placé en liquidation judiciaire en 2009. L’ex-friche industrielle était occupée depuis cinq ans par un collectif d’artistes et d’artisans, La Courte échelle, qui a finalement trouvé un autre emplacement créatif dans le département.

« Il y aura un suivi minutieux des travaux »Loïc Bulant, maire de Pont-de-Metz

Après l’obtention du permis de construire, le projet vient donc de franchir une nouvelle étape importante en ayant reçu l’aval de l’Agence régionale de santé. La nappe phréatique étant très proche, un arrêté avait été pris en 2010 pour limiter les projets risquant de remuer le sol, comme des constructions. «  On nous a assuré qu’il y aura un suivi minutieux des travaux », indique M. Bulant pour qui ce projet répond à une demande. De familles mais aussi de personnes âgées vivant seules dans des pavillons. «  Elles ont un peu de mal à entretenir leur pavillon mais veulent rester dans la commune. » La future résidence sera aérée et arborée. Ce que reste du mur d’enceinte sera retiré. Des fragments de l’ancienne frise remarquable seront intégrés.

 B.Z.

14:47 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

samedi, 17 novembre 2018

Le bilan financier communal 2017 par le ministère des finances.

Comme chaque année à l’automne, le ministère des finances publiques publie les bilans financiers des collectivités territoriales pour l’année civile précédente.

Nous vous présentons ceux de Pont de Metz et d’Amiens Métropole pour 2017.

Pour Pont de Metz, le bilan du budget de fonctionnement est relativement stable en dégageant un solde positif très faible de +30 000€.

C’est en partie ce solde qui permet l'année suivante d'alimenter notre budget d’investissement. Il était de 206 000€ en 2015 et de 51 000€ en 2016.

L’augmentation des recettes fiscales compensent la diminution des dotations de l’Etat. Les dépenses de personnel augmentent de 5.5%.

Notre budget d’investissement présente lui un solde négatif de -150 000€.

Le bilan global de notre budget 2017 est donc de -120 000€

Notre fond de roulement descend lui à +169 000€. Il était de +592 000€ en 2013, de +493 000€ en 2015 et de +338 000€ en 2016.

Notre marge de manœuvre budgétaire se réduit dangereusement, d’autant que des emprunts devront être remboursés sous peu pour les vestiaires du foot et la rénovation de la rue du petit St Jean.

 

Consulter le bilan financier 2017 Pont de Metz

Consulter le bilan financier 2017 Amiens Métropole

08:44 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

vendredi, 16 novembre 2018

Les Mozart vous invite pour soutenir les jeunes filles du Burkina Faso.

Ce Samedi 24 novembre, dès 19h à la salle de fêtes, l'association "Les Mozart en herbe", vous invite à une soirée animée par sa chorale et par divers ateliers traditionnels.

Les fonds récoltés serviront à l'éducation des jeunes filles du Burkina Faso.

18:00 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Un weekend actif avec La Messipontine.

La Messipontine vous donne 2 rendez-vous en cette fin de semaine. 

La Marche nordique, avec un parcours de 10 à 11 kms ce dimanche 18 avec Béatrice.

RV 9H À LA SALLE DES FÊTES DE PONT DE METZ OU 9 H 15 : AU PONT PRUSSIEN À BOVES

EN ATTENDANT, SPORTEZ-VOUS BIEN !

 

L'ATELIER FLORAL CE SAMEDI 17 NOVEMBRE À 14 H 30, SALLE DU PRÉ DELACOUR À L’ESPACE ASSOCIATIF (EN FACE DE LA POSTE) 7 RUE DE L'EAU À PONT DE METZ.

THÈME : FABRICATION D'UNE COURONNE DE L'AVANT, ET OUI, NOEL  APPROCHE !

PENSEZ À DÉCORER VOTRE PORTE D'ENTRÉE.

NOUS VOUS AIDONS DANS LA RÉALISATION DE VOTRE DÉCORATION.

NOUS VOUS FOURNISSONS UNE COURONNE EN POLYSTYRÈNE, MAIS PENSEZ À VOUS MUNIR DE FICELLE (PAS TROP FINE), DÉCORATIONS DE NOEL, RUBANS, BRANCHES CONIFÈRES - IF

POUR RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTION : THÉRÈSE ( 06 10 85 06 07 )

09:57 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

mercredi, 14 novembre 2018

Harcèlement du personnel. Manifestation de la CFDT devant la Mairie ce 14 novembre.

Le Courrier Picard a couvert l'évènement (lire CP du 15 11 2018).

Nouvelles plaintes d’agents municipaux à Pont-de-Metz

La CFDT et les agents en souffrance ont mené une action ce mercredi matin devant la mairie de Pont-de-Metz.
La CFDT et les agents en souffrance ont mené une action ce mercredi matin devant la mairie de Pont-de-Metz.

Il y avait de l’animation, ce mercredi matin devant la mairie de Pont-de-Metz, où le syndicat CFDT a organisé un rassemblement pour soutenir des agents municipaux en souffrance. Parmi eux, un employé a déjà déposé plainte en gendarmerie pour harcèlement et discriminations. Quatre agents doivent en faire autant d’ici à la fin de la semaine.

Le dossier remonte à début octobre lorsqu’un élu de l’opposition, Claude Thuilliez, constate que sur les 21 agents municipaux de la commune, onze étaient en arrêt maladie. «  Le 15 octobre, en séance du conseil municipal, j’ai abordé le sujet et le maire (Loïc Bulant) m’a répondu qu’il n’y avait pas de souci, qu’il s’agissait juste de quelques bobos.  » Sauf que quelques jours plus tard, ce même élu apprend qu’un agent des services techniques a déposé plainte pour harcèlement et manquement aux conditions de sécurité.

Et comme pour compliquer un peu plus la situation, quatre autres agents, également des services techniques, envisagent donc de déposer plainte eux aussi. À chaque fois, c’est l’adjoint au maire chargé des travaux qui est mis en cause par les plaignants. «  On demande à ce que la situation soit traitée en urgence et que des conditions de travail correctes soient rétablies en mairie  », poursuit Claude Thuilliez.

De son côté, Alexandre Boutte, membre du bureau régional de la CFDT, a été reçu le 9 octobre par Loïc Bulant. «  On a discuté pendant plus d’une heure. On lui a fait part du dépôt de plainte d’un agent et signalé le nombre conséquent d’arrêts maladie. En réponse, il minimise les faits. Sauf que maintenant, quatre autres agents se sont rapprochés de notre syndicat et vont aussi déposer plainte pour des faits similaires de la part de l’adjoint chargé travaux et d’un chef de service, le tout cautionné par Monsieur le maire.  » Depuis, le syndicat et le maire n’ont pas renoué le dialogue. Ce mercredi matin, au cours de la manifestation, les portes de la mairie sont restées fermées. Joint hier après-midi, le maire a expliqué qu’il n’avait aucune déclaration à faire à la presse.

« Il faisait tout pour nous rabaisser »

Au cours de la manifestation, la plupart des agents en arrêt de travail s’étaient mobilisés, dont Pascal Guilbert, le premier employé à avoir déposé plainte. «  J’ai fait un burn-out sur mon lieu de travail. Durant trois ans, j’ai subi les pressions psychologiques de l’adjoint au maire chargé des travaux. On me donnait des consignes, et quelques instants plus tard, on me demandait de faire l’inverse. L’adjoint me parlait très mal, sans respect, et faisait tout pour nous rabaisser. Quand on a accumulé ça pendant trois ans, on pète un câble. Leur punition, c’était de nous mettre seul dans un coin de la commune avec une pelle et un sac, et de nous déplacer quand bon leur semblait  », confie l’agent, actuellement en accident de travail et suivi par un psychiatre.

Du mal-être aussi pour Véronique Sannier, qui travaillait aux espaces verts. «  Je suis en longue maladie suite à une dépression. Ça fait trois ans que ça dure. On m’avait mise toute seule sur des chantiers assez durs, on était très surveillés et on nous donnait des ordres sur un ton très directif. Ça allait même jusqu’à nous traiter de fainéants.  » Elle aussi entend aller déposer plainte ce samedi contre l’adjoint au maire chargé des travaux.

 

 CHRISTOPHE BERGER

19:12 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Dossier de harcèlement, article de France Bleu.

C'est sur son sîte national que France Bleu consacre un article sur ce sujet.
 

Une plainte pour harcèlement à la mairie de Pont-de-Metz, dans la Somme

illustration
illustration © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Des agents de la mairie de Pont-de-Metz (Somme) dénoncent des faits de harcèlement de la part d'un adjoint de la municipalité. Une plainte a été déposée par l'un d'entre eux et d'autre pourraient suivre selon la CFDT. Une manifestation est prévue ce mercredi 14 novembre devant la mairie de 8h à 12h30.

Selon les salariés interviewés, les faits auraient débuté il y a plus de quatre ans. Ils préfèrent rester anonymes et disent avoir été "rabaissés et fliqués jusqu'au harcèlement". L'un d'entre eux a porté plainte en juillet dernier, avec l'appuie de la CFDT. "Les gens se mettent à parler et d'autres plaintes vont être déposées", affirme un délégué CFDT. 

Onze salariés sur 21 en arrêt maladie

Sur les 21 salariés de la mairie de Pont-de-Metz, onze sont en arrêt maladie, "dont 6 pour dépression", précise le délégué syndical. Alerté par ce fort taux d'arrêts, Claude Thuilliez, conseiller municipal d’opposition interroge le maire lors d'un conseil municipal en octobre dernier : "il m'a répondu que chaque cas était particulier et qu'il n'y avait pas de problème dans l'ambiance de travail à la mairie". 

La plainte vise l'adjoint accusé de harcèlement. Mais les salariés dénoncent un "silence complice du maire". Contacté Loïc Bulant dit prendre l'affaire au sérieux mais ne souhaite pas s'exprimer davantage tant qu'il n'aura pas été auditionné par les enquêteurs. Il précise également qu'aucun fait de harcèlement ne lui a jamais été remonté et dénonce une récupération électorale à l'approche des municipales de 2020. Selon la CFDT, il aurait pourtant été alerté par mail dès 2016 par des élus de sa majorité.

07:19 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

dimanche, 11 novembre 2018

Dossier de harcèlement, communiqué des élus "Avançons Ensemble" et "Décidons Ensemble"

Dans le dossier d'harcèlement présumé en Mairie de Pont de Metz, voir notre article du 9 novembre, des rumeurs affirmant ou infirmant tout et leur contraire circulent à tout va.

Aussi, claude thuilliez et les élus des groupes "Avançons Ensemble" et "Décidons Ensemble" souhaitent clarifier sans attendre certain points :

- la situation actuelle trouve exclusivement son origine dans les relations entre le maire et les élus du bureau municipal d'une part et les employés communaux d'autre part ;

- en aucun cas, nous, les élus des groupes "Avançons Ensemble" et "Décidons Ensemble", ne sommes intervenus pour créer cette situation dont nous n'avions aucunement connaissance voici encore 3 semaines et encore moins avant le conseil municipal du 15 octobre ;

- contrairement à une fausse information circulante, la plainte déposée par un employé municipal existe bel et bien ;

- nous constatons un manque de transparence préoccupant dans les informations reçues de la part du Maire sur ce sujet ;

- n'en déplaise au Maire et semble t-il à quelques membres de son bureau municipal dont l'attitude à notre égard s'avère particulièrement hostile, en tant qu'élus municipaux, notre rôle n'est pas d'accuser quiconque mais bien de contribuer à faire émerger la vérité politique de cette situation, pour assurer des conditions de travail du personnel et par conséquence, le service rendu à la population.

 

20:49 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

vendredi, 09 novembre 2018

Une plainte déposée pour harcèlement à Pont de Metz. Les élus d'opposition réclament des éclaircissements et un conseil municipal extra-ordinaire.

Soutenu pas le syndicat CFDT, un employé communal, handicapé, a récemment déposé une plainte contre un élu, pour harcèlement et non respect des règles de sécurité. La CFDT, certaine de son fait, s'est portée partie civile.

Un autre employé communal s'apprête à déposer une autre plainte pour des raisons similaires.

Après avoir rencontré le Maire sans obtenir de réponse satisfaisante, ce syndicat a décidé d'un matinée d'action pour informer la population, ce mercredi 14 novembre devant la Mairie de 8h à 12h30 (tract CFDT).

claude thuilliez avait interrogé le Maire le 15 octobre dernier sur les raisons d'un fort taux d'arrêt maladie, 11 employés sur les 21 de la Mairie. Le Maire considérait alors que cette situation n'était que ponctuelle et tout à fait justifiée. 

Pas tout à fait vrai puisqu'il y avait déjà 9 arrêts maladie en février 2017, démontrant une situation ancienne et durable.

Ce 9 novembre, le personnel nous rapporte avoir reçu l'interdiction du Maire de parler à la presse ou aux syndicats.

Face à ces contradictions, Les élus "Avançons ensemble" et "Décidons Ensemble", tenus à l'écart des informations essentielles, s'unissent pour réclamer des éclaircissements de la part du Maire, lors d'un conseil municipal extra-ordinaire.

Consulter l'article du Courrier Picard

 

21:28 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Décoration florale avec La Messipontine, samedi 17.

ob_37a871_couronne-noel-1.jpgProchain atelier floral : Samedi 17 novembre à 14 h 30

Salle du Pré Delacour, espace associatif (en face de la Poste) 7 rue de l'eau à Pont de Metz

Thème : fabrication d'une couronne de l'Avent, et oui, Noel  approche !

Pensez à décorer votre porte d'entrée.

Nous vous aidons dans la réalisation de votre décoration.

Nous vous fournissons une couronne en polystyrène?

Pensez à vous munir : ficelle (pas trop fine), décos de Noel, ruban, branches conifères - if

Pour renseignements & inscription : Thérèse ( 06 10 85 06 07 )

 

08:12 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

jeudi, 01 novembre 2018

Centre de mémoire de la Somme.

Consultez, les archives de l'association "Centre de mémoires de la Somme, 39 - 45" dans la rubrique, colonne de droite ci-contre.

11:04 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Marche au bois de Creuse.

Déguisement Charmante Sorcière - Femme Venez marcher sur 11 kms avec la Messipontine et Frédéric, au bois de Creuse, ce dimanche 4 novembre.

RV, 9 h précise au parking de la salle des fêtes de Pont de Metz

ou 9 h 10 à l'entrée du bois de Creuse

 

11:00 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le RV du 11 Novembre

La célébration du 11 novembre se déroulera au monument au morts du cimetière comme la tradition l'impose.

Nous avons RV à 10h45 à la Mairie ou à 11h à l'église.

Vous y espérant nombreux.

10:57 Écrit par Le Dialogue Messipontin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | | Pin it! | |  del.icio.us | Digg! Digg